vendredi 8 mai :

où on débute par une magnifique oeuvre de musique post-romantique, puis on fait trois expériences, ensuite on
s'attarde un peu sur un heavy-metal de série et on finit par une comédie musicale qui s'avère vite chiante

encore un grand disque
à emporter sur une
île déserte

hugo et la musique

un hommage délicat à
jean-louis aubert

you're the one
that I want

__________________________

jeudi 7 mai :


du rock pop jazzy...
avec moult cuivres

une fichue paperasse

dü mëme nïvö keu
käläshnïköv köuglöf
ou erektïon kläfoütïs

avec son légendaire
jeu de jambes