ACCUEiL

disques

CHRONiQUES MUSiCALES

AUTRES

racoleur et bas de gamme

Ghost
Impera (2022)

Ghost, ça se présente avec une vilaine pochette qui pourrait laisser à penser qu’il s’agit de metal.

Que nenni !

Ghost, c’est du rock-pop musclé avec quelques effets metal (à peine), des petits trucs moches avec des claviers et parfois un peu de black dans les voix tout dans l'hideux.

On croirait entendre comme la rencontre improbable entre de frétillants chanteurs particulièrement énervés qui voudraient évoluer pas loin de l’inénarrable Bryan Adams et de minuscules combos un chouia excités qui se démèneraient dans les traces de l’ineffable Scorpions, mot qui signifie en bavarois : ceux qui essaient de nous foutre de la daube dans les esgourdes.

Et c'est tellement anodin cet indescriptible Ghost, tout à fait quelconque, racoleur et bas de gamme qu'il n'en restera sûrement plus rien dès demain matin. Moi-même en terminant cette chronique, c'est à peine si je sais encore ce que c'est. Oui, c'est vrai ça : c'est quoi Ghost ?

 

_____________________________________________________________________________

LA CHRONiQUE D'UN AUTRE ALBUM DE 2022 _____________________________________________________________________________

Everything to Everyone
Bjorn Riis

 

... du prog plaisant...