ACCUEiL

disques

CHRONiQUES MUSiCALES

AUTRES

trop superficiel

Red Hot Chili Peppers
Unlimited Love (2022)


Les Red Hot Chili Peppers ont un nom qui ne va du tout avec la musique proposée ici, c’est une gentille pop un peu rock, chantée de façon appliquée avec une rythmique à peine appuyée au fil de titres pas vraiment bouleversants.

Et durant 17 titres (c’est un peu trop, je trouve) avec des ballades à mourir ("Not the one", par exemple) on a des chansons quelconques qui vont parfois un peu du côté du reggae, un rien vers le funk, près d'une variétoche pop façon brittone sixties, avec souvent du sucré et une basse bondissante presque omniprésente, des petits solos de grattes kitsch rigolos et des mélodies dont aucune n’accroche réellement.

Du coup, on peut déjà conclure en affirmant, permets que je me cite : «Unlimited love, c’est trop superficiel et peu engageant mais ça a un gros avantage, on peut l'écouter avec n’importe qui. »

 

_____________________________________________________________________________

LA CHRONiQUE D'UN AUTRE ALBUM DES ARCHiVES D'EFFET LARSEN _____________________________________________________________________________

A Light For Attracting Attention
The Smile

 

... avec le plus grand chanteur de ce siècle !...