ACCUEiL

disques

CHRONiQUES MUSiCALES

AUTRES

statique en progressant

Ufomammut
Fenice (2022)

Dans Ufomammut, n’y aurait-il pas comme UFO et Mammouth ? Ca se pourrait bien. Car Ufomammut c’est pachydermique et... venu d’ailleurs. Du moins jusqu'à ce "Fenice" moins délirant que le précédent que j'ai subi d'eux...

Ufomammut, c'est du stoner-doom psyché très lent, répétitif, il faut ça. Les thèmes se veulent envoûtants sur la durée avec une certaine progression, pas loin d’être statiques mais peut-on être statique tout en progressant ? Pas con, la question !

En tout cas, Ufommamut y arrive, lui. Les mélodies sont bien sûr simples pour ne pas dire simplistes, mais qu’importe. Le groupe réussit presque son pari. La rythmique pèse des tonnes bien sûr mais le disque est trop court et les thèmes pas assez longs à mon goût dans cet album où le groupe semble comme vouloir évoluer, un peu moins dantesque qu'auparavant, dommage.

_____________________________________________________________________________

LA CHRONiQUE D'UN AUTRE ALBUM DE 2022 _____________________________________________________________________________

Requiem
Korn

.. c'est du nu-métal...